Le pèlerinage de Lourdes, un mois après des inondations dévastatrices

Des dizaines de milliers de personnes espérées à Lourdes pour  le 140ème pèlerinage de l'Assomption. Elles seront peut-être un peu moins nombreuses que les années précédentes en raison des inondations du 18 juin dernier. Des dégâts sont encore visibles sur le site et des hôtels toujours fermés.

(Maxppp)

Presque un mois après ces inondations, la basilique
souterraine Saint-Pie-X qui avait été "complètement immergée " a été
nettoyée. L'esplanade, les églises et les piscines pour les
ablutions sont ouverts ainsi que la  grotte - où, selon la
tradition catholique, la Vierge est apparue à Bernadette Soubirous en
1858 –  même si un seul pont sur trois est opérationnel. Et les  repas seront servis
dans un chapiteau installé sur un parking.

Mais quatorze hôtels sont toujours fermés soit 10% de la capacité hôtelière. "Les inondations ont été une catastrophe matérielle pour Lourdes, et maintenant c'est une catastrophe humaine" a réagi le président de l'Union des métiers de l'industrie hôtelière de
Lourdes, Benoît Castérot.

 Un appel aux dons a été lancé.