Le nombre de mariages légèrement dopé par les unions homosexuelles

Alors qu'on se marie moins en France depuis les années 70, il y a eu un peu plus de "oui" dans les mairies en 2014 par rapport à l'année précédente selon les statistiques de l'INSEE publiées ce jeudi matin. C'était la première année pleine depuis la promulgation de la loi Taubira.

(deux mariages homosexuels sur dix sont célébrés dans des villes de plus de 200.000 habitants © maxPPP)

Sur les 241.292 mariages célébrées en 2014, 4,4% l'ont été entre personnes de même sexe, selon les statistiques publiées ce jeudi par l'Insee. Une proportion stable par rapport aux premiers mois d'application de la loi Taubira en 2013 mais ces unions homosexuelles expliquent à elles seules la légère augmentation du nombre de mariages. Elles se font globalement à un âge plus avancé, 46 ans pour les hommes, 41 ans pour les femmes contre respectivement 38 et 35 ans pour les couples hétérosexuels.

Un écart d'âge plus important pour les couples homosexuels 

Ces mariages hétéros sont malgré tout célébrés de plus en plus tard. L'âge moyen des époux a progressé de 4 ans depuis l'an 2000. Autre différences entre mariages homosexuels et hétérosexuels, l'écart d'âge entre conjoints : un peu plus de 4 ans pour les couples de sexes différents contre plus de 7 ans pour les couples gays et 5 ans pour les couples lesbiens. 

Les époux de même sexe sont enfin plus urbains précise l'Insee : deux mariages homosexuels sur dix sont célébrés dans des villes de plus de 200.000 habitants contre un sur dix pour les unions hétéros. Paris a concentré en 2014 13% des mariages gays et lesbiens.

{% embed infogram mariages_en_france" style="color:#989898!important;text-decoration:none!important;"> Mariages en France
Create your own infographics

%}