Le fondateur d'Auchan affronte ses détracteurs communistes

Vexé d'avoir été présenté comme un milliardaire profitant de la crise sur des affiches du Parti Communiste, Gérard Mulliez, fondateur du groupe Auchan, a débarqué à Lille dans une réunion de ses détracteurs.

FRANCE 3

Ce n'est pas parce qu'on est la troisième fortune de France qu'on est insensible aux critiques. Après avoir vu une affiche du PCF et du Front de gauche le présentant comme un actionnaire milliardaire qui profite de la crise économique, Gérard Mulliez, 83 ans et fondateur du groupe Auchan, a décidé de venir donner son avis aux auteurs du document, au cours d'une réunion politique à Lille.

Ils ne le reconnaissent pas tout de suite

Samedi 21 février dans l'après-midi, une rencontre impromptue s'est ainsi déroulée dans les locaux du Mouvement Jeunes Communistes 59.
"On parlait de l'emploi des jeunes justement, et d'un coup, une vieille personne est rentrée. Il a dit 'Vous ne me reconnaissez pas ?', on a mis un peu de temps, et après quelqu'un a dit, c'est Gérard Mulliez", témoigne un militant. Le fondateur d'Auchan leur explique alors son agacement face à la campagne d'affichage à son encontre.

Au final, un coup de projecteur inattendu sur le PCF du Nord. Gérard Mulliez a lui préféré garder le silence après ce coup de sang.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le fondateur d\'Auchan Gérard Mulliez lors d\'une conférence de presse, le 13 janvier 2014 à Marcq-en-Barœul (Nord).
Le fondateur d'Auchan Gérard Mulliez lors d'une conférence de presse, le 13 janvier 2014 à Marcq-en-Barœul (Nord). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)