Cet article date de plus de six ans.

Le Défenseur des droits réclame la fin des Flash-Ball

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Le défenseur des droits réclame la fin des Flash-Ball
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les forces de l'ordre doivent-elles cesser d'utiliser le Flash-Ball ? Le Défenseur des droits, Jacques Toubon, demande un moratoire sur son utilisation.

Après la blessure infligée à un jeune homme de 14 ans par un Flash-Ball, son utilisation est à nouveau remise en cause. Amine est en convalescence. La semaine dernière, il a été opéré en urgence après avoir reçu un tir de Flash-Ball dans les parties génitales. En témoignent ces douilles, retrouvées par son père dans le parc où se trouvait Amine. Ce soir-là, des échauffourées opposaient des hommes du quartier à la police.

Une arme de défense

"On a vu plein de gens courir et avec mes copains on s'est éloignés d'eux et nous on n'a pas couru parce qu'on n'avait rien à se reprocher", témoigne le jeune homme. "On a alors vu des policiers se mettre en ligne face à nous avec des Flash-Ball et j'ai vu l'un d'eux me viser. Il m'a tiré dessus et je suis tombé par terre", se rappelle Amine. Le Flash-Ball est une arme de défense, utilisée par les forces de l'ordre dans des opérations de maintien de la sécurité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.