Le CFCM appelle les musulmans à se rendre à la messe ce dimanche

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a appelé ce jeudi, responsables de mosquées, imams et fidèles, à se rendre dimanche à la messe en solidarité avec les chrétiens de France.

(Anouar Kbibech le président du CFCM © MIGUEL MEDINA / AFP)

Dans un communiqué le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) invite les musulmans à se rendre ce dimanche dans une église proche de chez eux, pour exprimer "solidarité et compassion" après "le lâche assassinat" d'un prêtre à Saint-Etienne-du-Rouvray mardi matin. Anouar Kbibech, le président du CFCM, qui était l’invité de France Info ce jeudi, invite "les responsables de mosquées, les imans et les fidèles qui le souhaitent à se rendre à la messe ce dimanche pour témoigner aux fidèles catholiques et chrétiens la solidarité et la compassion des musulmans de France suite à cet attentat tragique." 

Fraternité avec les autres religions dans le prêche de ce vendredi 

Dans ce communiqué,  l’instance représentative du culte musulman appelle également l'ensemble des quelque 2.500 mosquées de France "à saisir l'occasion du prêche de la prière" de vendredi prochain, pour évoquer la place prépondérante qu'occupe dans la religion musulmane le respect des autres religions, ainsi que le respect des hommes de foi qui les portent". "Celui qui fait du mal injustement à un juif ou à un chrétien me trouvera en adversaire le jour du jugement dernier", a dit le prophète Mahomet dans un "hadith" (parole ou fait rapportée par la tradition prophétique) cité par le communiqué. Anouar Kbibech sera, lui, pour le prêche de ce vendredi à Saint-Etienne-du-Rouvray aux côtés de la communauté musulmane. "Les musulmans sont choqués. Ils veulent exprimer haut et fort leur solidarité" déclare-il.

Le CFCM avait condamné un "acte horrifiant et terrifiant" dès les premières heures qui ont suivi l'assassinat du Père Jacques Hamel, 86 ans, tué par un des deux djihadistes mardi matin, alors qu'il célébrait une messe, dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen.

 

A LIRE AUSSI  ►►► "Nous sommes tous des catholiques" Anaour Kbibech, président du CFCM