Cet article date de plus de huit ans.

La ville de Zurich dévoile ses "sex-box", des garages pour la prostitution

Neuf abris destinés aux prostituées et leur client vont ouvrir, le 26 août, en Suisse. Ce projet de "drive-in du sexe" a été approuvé en mars 2012 lors d'un vote populaire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Deux "sex-box", présentés le 15 août 2013, onze jours avant leur mise en service, à Zurich (Suisse). ( MAXPPP)

Un garage baptisé "sex-box". La ville de Zurich (Suisse) a dévoilé, jeudi 15 août, l'aménagement de ces compartiments destinés aux travailleuses du sexe, grâce auxquels les autorités locales espèrent pouvoir mieux encadrer la prostitution. Neuf abris, ouverts de 19 heures à 5 heures du matin, entreront en fonction à compter du 26 août, accessibles uniquement aux automobilistes. Ces derniers devront impérativement être seuls à bord de leur véhicule.

Après avoir passé la grille d'entrée, les automobilistes devront suivre un circuit balisé, en commençant par s'engager dans une boucle où se trouveront 30 à 40 travailleuses du sexe. Une fois les prestations et les tarifs négociés, ils pourront se diriger vers une des neuf "sex-boxes" à disposition des prostituées.

Un projet approuvé par un vote des habitants

Le site ne sera pas accessible aux piétons. Mais deux abris, de plus petite taille, seront mis à disposition pour les clients des prostituées qui préfèrent rester en dehors de la voiture. Chaque box, qui ressemble un peu aux cabines où les automobilistes peuvent laver leur voiture, sera équipé d'une sonnette d'alarme, qui permettra aux prostituées d'avertir la police en cas de danger.

Les autorités municipales entendent ainsi assurer la sécurité des prostituées et mieux encadrer cette activité, notamment face aux risques de trafic d'êtres humains. Avec ce site, déjà qualifié dans les médias suisses de sorte de "drive-in du sexe", elles espèrent également déplacer le commerce du sexe en dehors de la ville. Des assistantes sociales et des agents de sécurité seront présents sur le site dès l'ouverture. Le projet de "sex-box" a été approuvé en mars 2012 par les habitants de Zurich lors d'un vote populaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.