La CAF renforce ses contrôles contre les fraudes et les chiffres explosent

La Caisse nationale des allocations familiales a révélé ce jeudi ses chiffres sur la fraude aux allocations en 2015. Celles-ci ont augmenté de 20% par rapport à l'année précédente, mais ce chiffre s'explique par de meilleurs contrôles.

(La Caisse nationale des allocations familiales a renforcé ses contrôles contre les fraudes © Maxppp)

40.000 fraudes aux allocations familiales en 2015 : c'est le chiffre que révèle ce jeudi la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF). En 2014, ce nombre sélevait à 33.000, ce qui signifie que la fraude aux allocations a explosé de plus de 20% en un an. Le préjudice est estimé à près de 250 millions d'euros en 2015, contre 210 millions en 2014. L'an dernier, les CAF ont versé près de 70 milliards d'euros de prestations.

Des contrôles mieux effectués

Pour arriver à ce chiffre des fraudes, la Caisse nationale des allocations familiales précise que les contrôles ont été fortement renforcés. Notamment en croisant les données de la CAF avec celles de Pôle Emploi et des impôts - ce qu'on appelle en bon français du "data mining " - ainsi qu'en procédant à près de 170.000 contrôles à domicile.

Ces mesures ont permis de détecter 72.000 indus - de l'argent perçu à tort mais pas forcément de manière frauduleuse - pour un montant total de 225 millions d'euros. Ceci a donné lieu à 50.000 rappels de droits, pour 60 millions d'euros.