Cet article date de plus d'onze ans.

L'école normale supérieure (ENS) des sciences exactes et celle des lettres et sciences humaines de Lyon ont fusionné

But: faciliter les travaux interdisciplinaires et obtenir ensemble une meilleure reconnaissance internationale, ont-elles annoncé le 12 janvier.Les deux écoles, qui avaient quitté Fontenay-Saint-Cloud, en région parisienne, pour Lyon, respectivement en 1987 et 2000, ont fusionné au 1er janvier 2010, par un décret paru au Journal officiel.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
But: faciliter les travaux interdisciplinaires et obtenir ensemble une meilleure reconnaissance internationale, ont-elles annoncé le 12 janvier.

Les deux écoles, qui avaient quitté Fontenay-Saint-Cloud, en région parisienne, pour Lyon, respectivement en 1987 et 2000, ont fusionné au 1er janvier 2010, par un décret paru au Journal officiel.

"Nous pourrons ainsi soutenir des projets de recherches communs sur le développement durable, qui associent des biologistes et des géographes, ou encore sur la philosophie des sciences", a précisé Jacques Samarut, le président de la nouvelle Ecole normale supérieure de Lyon. Des postes interdisciplinaires seront aussi créés, par exemple dans le domaine de la palétontologie, jusque là réservé aux seuls scientifiques.

L'Ecole normale supérieure de Lyon, qui forme un millier d'étudiants recrutés sur concours et rémunérés, compte "un peu plus de 20% de boursiers", a déclaré lors d'une conférence de presse son directeur, Olivier Faron, ajoutant que "ce pourcentage est stable", mais excluant la mise en place de quotas. Selon lui, la discrimination doit être combattue en amont, notamment en faisant en sorte que chaque lycée français envoie 5% de ses élèves en classe préparatoire.

Il existe désormais trois Ecoles normales supérieures en France: celle de la rue d'Ulm à Paris et celle de Lyon - qui allient toutes deux sciences et lettres -, et celle de Cachan, dans le Val-de-Marne - économie et sciences. Une antenne de cette dernière en Bretagne doit devenir une 4e Ecole normale supérieure indépendante d'ici à 2012.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.