Cet article date de plus de six ans.

L'apprentissage du français : la priorité d'une école maternelle de Creil

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
 L'apprentissage du français : la priorité d'une école maternelle de Creil
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Une équipe de France 3 s'est rendue dans une école maternelle de Creil pour observer le travail des instituteurs.

Ils sont nés en France, mais ne parlent pas leur langue natale. À Creil, les enseignants de l'école maternelle George Sand travaillent dur pour aider ces jeunes enfants à s'exprimer et donc à mieux s'intégrer dans la société.

Dans ce quartier populaire des hauteurs de la ville, les origines se mêlent, et l'usage du français comme langue première est loin d'être une évidence. En septembre dernier, en petite section, seule la moitié des élèves parlaient leur langue natale. L'institutrice déploie tout ses talents pour accélérer l'apprentissage du français.

"Plus de maîtres que de classes"

Dans la classe d'à côté, pour les élèves de moyenne et grande section, le français est désormais devenu la norme pour tous. Le travail sur les sons reste la grande priorité, mais les supports ont évolué. D'une même voix, ces enseignants souhaitent bénéficier du dispositif "plus de maîtres que de classes", jusqu'alors réservé aux écoles élémentaires. L'opportunité de réaliser de la co-animation en classe et un suivi plus personnalisé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.