Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Réforme pénale Taubira : la fin du tout carcéral ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions
Après le "mariage pour tous", Christiane Taubira porte un nouveau combat : la réforme pénale.

Après des mois de polémique, Christiane Taubira tient enfin son projet de réforme pénale. Il a été présenté mercredi 10 octobre en conseil des ministres. Premier acte symbolique de ce projet : la suppression des peines planchers. C'était l'une des mesures phares de l'ère Sarkozy.

Deuxième acte : la multiplication des alternatives à la prison, notamment avec des sorties sous contraintes pour les personnes ayant commis des délits passibles de 5 ans de prison maximum. La droite accuse la ministre de la Justice de laxisme.
"Notre politique est cohérente. Elle rompt avec l'instrumentalisation des victimes
à laquelle se livrait l'ancien gouvernement tout en baissant les budgets d'aide aux victimes", rétorque Christiane Taubira.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a également annoncé la création de 1000 postes supplémentaires dans les services de probation et d'insertion. Aujourd'hui, un conseiller suit en moyenne 120 dossiers. L'objectif est de réduire ce chiffre à 40. Le projet de loi sera débattu à l'Assemblée nationale au mois d'avril, après les municipales.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.