VIDEO. Le patron de la PJ, Bernard Petit mis en examen et suspendu

Bernard Petit a été mis en examen et suspendu dans la soirée de jeudi 5 février. En direct du 36 Quai des Orfèvres, Olivier Martin fait un point sur l'affaire.

France 3

Le patron de la PJ, Bernard Petit a été mis en examen et suspendu de ses fonctions jeudi 5 février dans la soirée. Il est soupçonné d'avoir violé le secret d'une enquête. "La chute de ce policier influent marque un véritable séisme au sein de l'institution policière. C'est la première fois qu'un responsable du 36 Quai des Orfèvres est sous le coup d'une telle procédure", rapporte Olivier Martin.

"Bernard Petit est poursuivi pour violation du secret de l'instruction et révélation d'informations dans le but d'entraver le déroulement d'investigations. Les charges sont extrêmement lourdes. Il a été placé sous contrôle judiciaire. Sans surprise, Bernard Cazeneuve a annoncé sa suspension immédiate", explique le journaliste de France 3 avant d'ajouter que "le patron de la PJ parisienne n'est pas le seul à tomber puisque deux autres fonctionnaires de police, dont son propre directeur de cabinet, ont également été mis en examen pour des faits similaires".

Un successeur déjà trouvé ?

Bernard Cazeneuve a demandé "une remise en ordre exemplaire de la police judiciaire". "Il a proposé de remplacer d’ores et déjà Bernard Petit par Christian Sainte, actuel patron de la PJ marseillaise, une nomination qui pourrait être annoncée dès la semaine prochaine", conclut Olivier Martin en direct du 36 Quai des Orfèvres.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le directeur de la police judiciaire parisienne, Bernard Petit, le 23 juin 2012 au tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis).
Le directeur de la police judiciaire parisienne, Bernard Petit, le 23 juin 2012 au tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis). (FRANCOIS GUILLOT / AFP)