Une manifestation pour demander la grâce pour Jacqueline Sauvage

Un collectif féministe dénonce la lourde condamnation de Jacqueline Sauvage pour avoir tué son mari violent. Une centaine de personnes manifestait ce samedi à Paris pour demander une grâce présidentielle.

(Les filles et les avocates de Jacqueline Sauvage demandent une grâce présidentielle © Radio France/Fanny Bouvard)

Le 3 décembre, Jacqueline Sauvage a été condamnée en appel à dix ans de prison pour avoir tué son mari. Elle et ses filles étaient victimes de ses violences depuis des dizaines d'années. Une pétition a été lancée pour demander une grâce présidentielle dans cette affaire, elle a déjà réuni presque 100.000 signatures.

"Condamnation incompréhensible"

La peine prononcée est incompréhensible pour la famille de Jacqueline Sauvage, qui fait bloc derrière elle et qui était en partie présente au rassemblement parisien, mais aussi pour nombre de militants féministes ou de simples citoyens.

"Au-delà de ce cas, c'est un sujet de société à part entière" Me Nathalie Tomasini, avocate de Jacqueline Sauvage
--'--
--'--

"Battue, violée, humiliée... emprisonnée", "Les coups ou la prison" ou encore "Deux bourreaux : le mari et la justice", voilà les slogans qui barraient les banderoles pendant la manifestation, à laquelle participait l'actrice Eva Darlan.