Une centaine de plaintes déposées contre PronoClub, un site de paris en ligne : "On voudrait récupérer ne serait-ce que le capital investi"

Le site de paris sportifs promettait une rentabilité de 10% par mois à ses utilisateurs, mais il n'a jamais versé les sommes promises et ne communique plus.

Article rédigé par
Pierre Pillet - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le site de paris en ligne PronoClub. (XAVIER MEUNIER / FRANCEINFO / RADIO FRANCEE)

Des internautes, dont certains pourraient avoir perdu jusqu’à 26 000 euros, se disent victimes de PronoClub, une plateforme qui met en relation parieurs et pronostiqueurs sportifs. Une centaine de plaintes sont parvenues au parquet de Nanterre : les premières remontent à novembre 2020 et 43 victimes supplémentaires se sont fait connaître début septembre.

>> "Je joue, tellement il n'y a rien à faire" : comment les sites de paris sportifs ciblent les jeunes des quartiers populaires

Parmi elles ne se trouvent pas que des particuliers : en juin, une plainte a également été déposée par l'Autorité nationale des jeux (ANJ). Le fondateur de PronoClub est un entrepreneur normand de 24 ans, appelé Thomas Boursin.

Le site promettait des rendements très alléchants aux utilisateurs : une rentabilité de 10% par mois et la restitution de la mise de départ garantie. C’est grâce à ces deux arguments que PronoClub séduisait les internautes, qui n’avaient qu’à déposer leur argent, le site s'occupant du reste. Lorsque Steve, étudiant de 23 ans en région parisienne, découvre l’offre, il investit la quasi-totalité de ses économies. "J'avais décidé de déposer dans un premier temps 3 000 euros, indique-t-il, amer. Au total, je suis monté à presque 13 000 euros de dépôt. Les premiers mois, tout allait bien, naturellement. On avait nos 10% et j'avais les intérêts, soit 4 500 euros au total, de mars jusqu'au 6 juillet."

Le site fait de la publicité à la télévision, renforçant la confiance des membres et le nombre d'abonnés augmente, pour atteindre les quelque 5 000 utilisateurs. Mais cet été, le service de rendement alléchant s'arrête et les utilisateurs n'arrivent pas à retirer leur argent. Le fondateur du site promet plusieurs fois de rembourser, puis ne communique plus.

"J'ai entraîné beaucoup de personnes et au total, ces dernières ont perdu 30 000 euros. On voudrait récupérer ne serait-ce que le capital investi. C'est tout ce qu'on demande..."

Steve

à franceinfo

Steve a saisi le parquet de Nanterre car la société est basée dans les Hauts-de-Seine. Ce dernier indique qu'une centaine de plaintes ont déjà été déposées pour escroquerie contre le site de paris sportifs PronoClub.

"Nous sommes en passe de déposer de 300 à 400 plaintes, indique ainsi mardi Me Olivier Géral, avocat en droit du sport, qui représente une partie des plaignants. Il semblerait que des fonds très importants aient été misés sur un autre site de paris en ligne, mais qui n'est pas sur le territoire français, aussi va-t-il falloir remonter toute la ligne. Le parquet, évidemment, aura beaucoup plus de moyens pour le faire que nous. Mais je crois qu'il faut agir de toute urgence pour préserver les intérêts de nos clients."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.