Cet article date de plus de sept ans.

Un club "DSK" en Belgique ? Décision le 30 juin

Dominique Alderweireld, le désormais célèbre proxénète belge, avait baptisé sa nouvelle "maison de plaisir", "le DSK" pour "Dodo Sex Klub" -"club" avec un "K"-. Une boutade, ou un coup de pub, que n'a pas du tout apprécié l'ancien patron du FMI. Il l'a attaqué en justice.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

C'est finalement le 30 juin, que le tribunal de Tournai en Belgique rendra sa décision sur la requête en référé de Dominique Strauss-Kahn contre l'utilisation de ses initiales DSK par Dominique Alderweireld, alias "Dodo la Saumure", pour son nouveau "bar à hôtesses".

S'ils ne se sont jamais rencontrés, Dominique Strauss Kahn et Dominique Alderweireld se retrouveront tous les deux dans quelques mois sur le banc des prévenus pour le procès à Lille de l'affaire dite du "Carlton". Ils seront jugés pour des faits de proxénétisme.

En attendant, Dodo la Saumure était attaqué ce mercredi par DSK pour avoir donner le nom de l'ancien dirigeant du FMI à son nouveau "bar à hôtesses". Il y a bien eu une audience aujourd'hui mais selon la procédure urgente du référé, la décision sera rendue lundi prochain.

Le reste de l'affaire, sur le fond une histoire de proxénétisme, sera jugé ultérieurement. Une audience du tribunal est fixée au 5 février 2015. Le 30 avril dernier, DSK attaquait Dodo devant la justice belge afin que Dominique Alderweireld ne puisse pas utiliser ses initiales pour nommer son nouveau club. Pour se défendre, les avocats de Dodo la Saumure ont expliqué que DSK conrrespond à D comme Dominique à s comme sexe et K, comme...club.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.