Transports : quand les cars dépassent les bornes

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir a annoncé qu'elle assignait en justice deux compagnies d'autocar, leur reprochant notamment leur manque d'informations.

FRANCE 3

Les nouvelles lignes d'autocars à bas couts sont épinglées. Ouibus et Flixbus sont-elles respectueuses des consommateurs ? Certains clients affichent leur mécontentement. L'UFC-Que Choisir dénonce, elle, des clauses abusives, voire illicites, dans les conditions générales de vente : 28 pour Ouibus, 43 pour Flixbus. L'association assigne donc les deux transporteurs en justice.

10 millions de voyageurs en 2017

En cause, l'indemnisation et l'information donnée aux voyageurs. Par exemple, un paragraphe dans les conditions de vente de Flixbus, qui passe soudainement du français à l'italien. De leur côté, Flixbus et Ouibus affirment n'avoir jamais été pris en faute. "En France, nous sommes en contact étroit avec les autorités, notamment qui régissent le droit à la consommation et jusqu'à aujourd'hui, nous n'avons jamais eu de récrimination sur nos conditions générales de vente de façon globale", affirme ainsi Yvan Lefranc-Morin, directeur général de Flixbus. En 2017, les deux compagnies ont transporté près de 10 millions de voyageurs au départ de la France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Flixbus a enregistré un pic de réservation de 20 à 30%.
Flixbus a enregistré un pic de réservation de 20 à 30%. (THOMAS SAMSON / AFP)