Cet article date de plus de dix ans.

Proxénétisme au Carlton de Lille : DSK placé en garde à vue

Dominique Strauss-Kahn est arrivé peu avant neuf heures à la caserne de gendarmerie où il était convoqué. L'ex-directeur général du FMi a été immédiatement placé en garde à vue pour "complicité de proxénétisme" et "recel d'abus de biens sociaux" dans l'affaire dite du Carlton. Une source proche du dossier précise ce soir que la juge d'instruction va prolonger cette garde à vue.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Les juges d'instruction ont donc estimé détenir des charges suffisantes contre Dominique Strauss-Kahn. Sitôt arrivé dans les locaux de la gendarmerie où il était convoqué l'ex-directeur du FMi a été placé en garde à vue. Les motifs : "complicité de proxénétisme" et "recel d'abus de biens sociaux" .

DSK devrait être interrogé au sujet de soirées libertines auxquelles il aurait pris part, notamment à Paris et Washington, afin de déterminer s'il savait que les femmes qui y participaient étaient des prostituées. Plusieurs de ces voyages étaient organisés et financés par deux entrepreuneurs du Nord, Fabrice  Paszkowski et David Roquet. Le dernier voayge avait eu lieu... la veille de l'arrestation de DSK dans l'affaire du Sofitel de New York.

L'heure des explications est donc enfin arrivée pour DSK qui a demandé à deux reprises à être entendu dans cette affaire dite du Carlton de Lille. Dès l'apparition de son nom dans la presse à la mi-octobre, il avait demandé à être entendu "le plus rapidement possible" pour mettre fin à des "insinuations malveillantes" . DSK avait réitéré cette demande le 11 novembre par le biais de ses avocats, qui dénonçaient un "véritable lynchage médiatique".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.