Attentats de janvier 2015 : le procès, suspendu depuis deux semaines, reprendra lundi

Les audiences avaient été interrompues après que trois accusés ont été testés positifs au Covid-19. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le premier jour du procès des attentats de janvier 2015, à Paris, le 2 septembre 2020.  (MARIE MAGNIN / HANS LUCAS / AFP)

Le procès des attentats de janvier 2015, suspendu depuis deux semaines après les tests positifs au Covid-19 de trois accusés, reprendra lundi 16 novembre devant la cour d'assises spéciale de Paris, a fait savoir le président de la cour d’assises vendredi. 

Ce dernier a informé les avocats de la défense et de la partie civile qu"aucune contre-indication médicale ou sanitaire ne [s'opposait] plus désormais" à la reprise de l'audience, lundi à 9h30, a précisé le Parquet national antiterroriste (Pnat).

Le principal accusé, Ali Riza Polat, avait été testé positif le 31 octobre. Les dix autres accusés présents au procès avaient alors également été testés. Deux autres accusés, Metin Karasular et Saïd Makhlouf, se sont avérés positifs. Le premier était dans le box d'en face, le second assis à quelques mètres d'Ali Riza Polat. Les trois hommes sont détenus à la prison de la Santé, à Paris.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.