Cet article date de plus de neuf ans.

Prison des Baumettes : la justice ordonne une remise en état des cellules

C'est l'OIP, l'Observatoire international des prisons, qui avait saisi la justice pour que des mesures urgentes soient prises à la prison des Baumettes. Le tribunal administratif de Marseille vient d'ordonner une remise en état des cellules. Une décision qui intervient une semaine après un rapport accablant.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Le tribunal
administratif vient d'ordonner à l'administration pénitentiaire de procéder à une
remise en état des cellules de la prison des Baumettes à Marseille. Ainsi,
l'administration devra contrôler que chaque cellule "dispose d'un
éclairage artificiel et d'une fenêtre en état de fonctionnement". L'administration
devra également "faire procéder à l'enlèvement des détritus" dans les
cellules et les communs de la prison. Elle devra aussi veiller à ce que les
repas des détenus ne soient plus "entreposés sur le sol ni à proximité des
bennes à ordures".

C'est l'OIP, l'Observatoire
international des prisons qui avait déposé une requête pour demander à ce que
des mesures urgentes soient prises à la prison des Baumettes. Il avait saisi la
justice juste après la publication d'un rapport accablant du contrôleur général
des prisons
. Il avait notamment dénoncé une insalubrité
"consubstantielle" aux Baumettes ce qui constitue une "violation
grave des droits fondamentaux des prisonniers".

"Un traitement inhumain et dégradant"

"Ce jugement est la reconnaissance d'une carence de l'administration qui porte atteinte à la dignité des détenus" , a expliqué Maître Patrice Spinosi, l'avocat de l'OIP. Par ailleurs, un second référé a été déposé devant le même tribunal administratif pour qu'après les "mesures urgentes, l'administration de penche sur le fond".

De son côté, le bâtonnier de Marseille, Jérôme Gavaudan, a souligné que cette décision constituait une "première judiciaire" . Selon lui, le juge administratif a fait "le constat d'un traitement inhumain et dégradant" .

Oeuvres liées

{% document %}

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.