Marine Le Pen, "surprise" de la décision concernant son père, va "faire appel"

La présidente du FN a annoncé jeudi sur France Info qu'elle va contester la décision de justice annulant la suspension de son père du parti. Marine Le Pen compte sur le vote des adhérents. "Dans huit jours cette affaire sera derrière nous", a-t-elle déclaré.

(La présidente du FN va faire appel de la décision de justice en faveur de son père © MaxPPP)

Jeudi, le tribunal de Nanterre a annulé la suspension du parti visant Jean-Marie Le Pen et décidée le 4 mai par les instances dirigeantes du Front national. Sa présidente, Marine Le Pen, a annoncé sur France Info que le FN allait faire appel. La fille du président d'honneur du FN tente de minimiser ce qui apparaît comme une victoire pour son père en rappelant qu'un choix des adhérents est en cours. 

A LIRE AUSSI ►►►Suspension de Jean-Marie Le Pen jusqu'à une AG extraordinaire

Une surprise et un appel "pour la forme"

Sur l'antenne de France Info, Marine Le Pen a reconnu être "surprise" par la décision de justice rétablissant les droits d'adhérents de son père. "Nous allons faire appel pour la forme " a-t-elle déclaré ajoutant que la décision ne change rien à la procédure engagée. La présidente du FN fait référence au vote par courrier lancé par l'Assemblée générale extraordinaire du parti. Les 51.000 militants à jour de cotisation doivent se prononcer d'ici le 10 juillet sur les nouveaux statuts du FN. Et ce changement gomme le titre de président d'honneur dans les instances du FN. Marine Le Pen ne doute pas de sa victoire sur ce terrain. 

"Dans huit jours, cette affaire sera derrière nous. Les adhérents se seront exprimés. Je suis convaincue qu'ils auront suivi la volonté exprimée par le bureau politique du FN (...) Jean-Marie Le Pen sera alors simple adhérent."

"Dans huit jours, cette affaire sera derrière nous" : Marine Le Pen, présidente du FN
--'--
--'--

Pour Marine Le Pen, donc, rien de changé avec la décision judiciaire de jeudi. Si ce n'est que son père va recevoir le matériel de vote pour se prononcer lui aussi, adhérent rétabli du parti, sur la disparition ou non de son titre.