Cet article date de plus de neuf ans.

Les lycées du Bas-Rhin à nouveau sous protection policière

Des centaines de policiers et gendarmes sont mobilisés devant les lycées du Bas-Rhin pour les protéger d'une éventuelle attaque depuis la découverte la semaine dernière d'un message menaçant posté sur un forum. L'internaute auteur de ces menaces n'est toujours pas identifié. Par conséquent, le dispositif policier est maintenu comme l'explique le préfet du Bas-Rhin.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

Stéphane Bouillon, préfet du Bas-Rhin, fait un point sur la
situation dans les lycées du département, menacés par une éventuelle attaque selon
un message posté mardi dernier sur un forum.

Les 500 policiers et gendarmes restent affectés à la
surveillance de ces établissements
selon le préfet. "Plus on s'éloigne de
ce vendredi fatidique et plus on peut s'interroger sur le sérieux et la réalité
de la menace
", relativise cependant le fonctionnaire.

Stéphane Bouillon salue le courage des équipes enseignantes et
assure que le dispositif policier est maintenu jusqu'à nouvel ordre.

 

Un jeune, interpellé et interrogé ce week-end par les enquêteurs, a été remis en liberté lundi soir sans qu'aucune charge soit retenue contre lui.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.