Les indemnités aux prud'hommes seront bien plafonnées

Le mardi 9 juin, le gouvernement fera ses annonces sur l'emploi. Accusés de freiner l'économie, les tribunaux des prud'hommes seront réformés.

France 2

Procédures à rallonge, incertitudes sur l'issue du conflit et condamnations coûteuses, le gouvernement dit stop. Résultat, il annoncera, mardi 9 juin, plusieurs mesures concernant les tribunaux des prud'hommes.

Un plafond d'indemnisation pour les licenciements abusifs va ainsi être créé. La journaliste de France 2 indique que le montant de ces indemnités pourrait alors varier en fonction de l'ancienneté du salarié, de son âge, de sa rémunération ainsi que de la taille de l'entreprise.

De 4  à 18 mois de salaires

Parmi les hypothèses évoquées, ces indemnisations pourraient aller de quatre à six mois de salaire pour les TPE et jusqu'à 18 mois pour les grandes entreprises, rapporte aussi la journaliste de France 2.

En moyenne, il faut attendre 14 mois pour qu'une affaire soit traitée par les prud'hommes.

Le JT
Les autres sujets du JT