Le youtubeur Thierry Casasnovas visé par une information judiciaire notamment pour "exercice illégal de la médecine"

Le naturopathe, adepte du jeûne et du régime alimentaire crudivore, a été signalé plus de 600 fois à la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaire (Miviludes).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Thierry Casasnovas promet dans des vidéos postées sur YouTube des recettes de guérison contre le Covid-19 notamment à base de bain froid, jeûne et jus de carotte. (CAPTURE D'ÉCRAN)

Une information judiciaire, pour des faits d'"exercice illégal de la médecine", "abus de faiblesse" et "pratiques commerciales trompeuses", a été ouverte à la fin de l'été à l'encontre du naturopathe Thierry Casasnovas, l'ex-chantre du jeûne et crudivorisme sur YouTube, a annoncé vendredi 22 octobre le parquet de Perpignan.

Cet influenceur, basé dans le village de Taulis à une trentaine de kilomètres de Perpignan, qui était jusqu'en juin dernier l'un des youtubeurs francophones les plus influents dans le domaine, avec 525 000 abonnés et des dizaines de millions de vues cumulées, avait annoncé mi-juin qu'il arrêtait sa chaîne YouTube et se retirait "de la vie publique" dans une ultime vidéo.

Thierry Casasnovas disait être "épuisé par le harcèlement", qu'il reproche en particulier à la Miviludes (mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) qu'il qualifiait de "police de la pensée". Avec plus de 600 saisines, dont 70 en 2020, il est la personnalité la plus signalée à la Miviludes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.