Cet article date de plus de huit ans.

Le procès d'Oscar Pistorius se tiendra en mars prochain

L'ancien champion handisport sud-africain avait rendez-vous lundi matin au tribunal de Pretoria, pour une audience de procédure. Accusé du meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp le 14 février dernier, il sera jugé du 3 au 20 mars prochain. Les charges retenues contre lui n'ont pas été rendues publiques.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Reuters)

Oscar Pistorius est revenu ce lundi dans la salle d'audience du tribunal de Pretoria. Et comme en février et en juin derniers, lors des précédentes audiences, l'ancien athlète handisport n'a pu retenir ses larmes, entouré de son frère Carl et de sa soeur Aimee.

Cette fois, il s'agissait juste d'une audience de procédure, visant à fixer la date du procès, ainsi que les charges retenues contre lui, et donc la peine encourue pour le meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp le 14 février dernier. Mais le document sur lequel le juge Desmond Nair a notifié ces charges n'a pas été rendu public.

La thèse de l'accident

Tout juste sait-on désormais que l'ancien champion, attraction des Jeux olympiques de Londres qu'il a disputés avec les valides en août 2012, sera jugé du 3 au 20 mars prochains. Il n'a plus disputé la moindre compétition depuis le drame.

La défense d'Oscar Pistorius a toujours défendu la thèse de l'accident. L'ancien athlète aurait tué sa compagne en tirant à travers la porte de la salle de bains de sa luxueuse résidence de Pretoria, croyant à l'intrusion d'un cambrioleur.

Hasard du calendrier, Reeva Steenkamp aurait eu trente ans ce lundi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.