Justice : Vincent Bolloré en garde à vue

Vincent Bolloré est actuellement en garde à vue : le milliardaire est entendu depuis ce mardi 24 avril au matin, dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de corruption en Afrique. Le groupe est soupçonné d'avoir financé la campagne électorale de dirigeants africains pour obtenir la gestion de certains ports au Togo et en Guinée. Justice : Vincent Bolloré en garde à vue 

France 3

Vincent Bolloré, 10e fortune de France est depuis ce mardi 24 avril au matin en garde à vue. L'homme d'affaires est à la tête d'un immense groupe international présent dans les transports, la communication et l'énergie, notamment en Afrique. Aujourd'hui, les juges français veulent savoir dans quelles conditions le groupe Bolloré a obtenu les concessions portuaires de Lomé au Togo, et de Conakry, en Guinée. En 2014, Vincent Bolloré était lui-même présent aux côtés du président togolais lors de l'inauguration du nouveau port.

Des soupçons "infondés et inexistants"

Les enquêteurs suspectent le groupe Bolloré d'avoir financé les campagnes électorales de plusieurs chefs d'État africains en échange de l'attribution des contrats portuaires. Cet ancien associé, devenu concurrent de Vincent Bolloré, affirme avoir été ainsi évincé du port de Lomé : "En mai 2009, l'armée a envahi notre concession et en quelques heures nous avons été obligés de quitter le pays, étant entendu que le groupe Bolloré a pris possession de notre personnel, de nos installations, de notre matériel et nous a remplacés", explique Jacques Dupuydauby. Le groupe Bolloré réfute ses accusations, rappelant que cet ancien associé a été condamné pour des malversations. Les avocats de Vincent Bolloré ont par ailleurs publié un communiqué : "Le groupe Bolloré est satisfait de pouvoir s'expliquer sur des soupçons distillés ces derniers jours et qui sont particulièrement infondés et inexistants". Ce soir, Vincent Bolloré est toujours en garde à vue dans les locaux de l'Office central de lutte contre la corruption.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'homme d\'affaire Vincent Bolloré à Paris, le 26 juin 2017.
L'homme d'affaire Vincent Bolloré à Paris, le 26 juin 2017. (ZAKARIA ABDELKAFI / AFP)