Cet article date de plus de trois ans.

Justice : ouverture du procès des braqueurs qui ont blessé un policier en 2015 à Saint-Ouen

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Justice : le procès des braqueurs qui ont grièvement blessé un policier en 2015 à Saint-Ouen s'ouvre ce jeudi 5 octobre
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le procès des auteurs d'un braquage qui s'était soldé par une fusillade en 2015, blessant grièvement un policier, et par la mort de l'un des malfaiteurs s'est ouvert jeudi 5 octobre à la Cours d'assises de Bobigny (Seine-Saint-Denis).

Quatre policiers sont partie civile dans ce procès. Quatre coéquipiers de la Brigade anti-criminalité du 93. Ce matin d'octobre 2015, on leur signale un braquage dans une bijouterie de Saint-Ouen (Seine-saint-Denis). Ils prennent en chasse les malfaiteurs. La course-poursuite s'achève dans un bain de sang. Un braqueur est abattu après qu'il ait ouvert le feu sur l'un des policiers, le blessant grièvement.

Deux balles dans la tête

Ce jeudi 5 octobre, ce fonctionnaire est en mi-temps thérapeutique. Son père explique comment il a échappé miraculeusement à la mort : "Mon fils avait le bras levé avec son arme à la main. La première balle est entrée dans son canon, la deuxième dans sa joue, perforant le palais, la maxillaire et sortant par la base du nez. Et il a eu un coup de grâce sur le haut du crâne. Il a pris deux balles dans la tête." Deux des braqueurs comparaissent pour complicité d'assassinat et association de malfaiteurs. Le troisième qui avait été abattu était un multirécidiviste en cavale qui avait bénéficié d'une permission et en avait profité pour s'évader.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.