Fillette morte à Berck : la mère mise en examen pour assassinat

La jeune femme arrêtée hier vendredi à Saint-Mandé près de Paris est bien la mère de la fillette retrouvée morte à Berck-sur-mer. Elle a reconnu les faits lors de sa garde à vue avant d'être mise en examen pour assassinat. D'après l'autopsie pratiquée sur la fillette d'environ un an, elle aurait succombé à une noyade. A Berck, plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées pour une marche blanche.

(Autre)

Fabienne, la femme de 36 ans confondue par son ADN, est désormais mise en examen pour assassinat et écrouée ce samedi soir à Boulogne. 

"Elle l'a déposée vivante sur la plage "

Elle "a reconnu les faits" et "expliqué qu'elle s'était rendue le 19 novembre à Berck dans le but de mettre fin aux jours de son enfant. Elle l'a déposée vivante sur la plage alors que la marée montait ", explique le parquet de Boulogne dans un communiqué. 

Les premiers résultats de l'autopsie ont permis d'établir qu'Adélaïde, 15 mois, a succombé à un œdème pulmonaire, vraisemblablement consécutif à une noyade.

La mère a expliqué aux enquêteurs qu'elle avait du mal à concilier sa vie de mère et sa vie de couple. La jeune femme était sans travail et sans ressources. Elle aurait menti à son conjoint, Michel, 63 ans, lui expliquant avoir envoyé son enfant chez sa mère au Sénégal.Son avocate évoque une femme au profil psychologique étonnant.