Emprisonné au Cameroun depuis 1997, Atangana va être libéré

Son avocat précise que le président Paul Biya a signé hier un décret présidentiel qui prévoit des remises de peines collectives. Français d'origine camerounaise, Thierry Michel Atangana a été condamné en 1997 pour des détournements de fonds publics qu'il a toujours nié, et condamné à nouveau pour le même motif à 20 ans de prison en 2012.

(Maxppp)

Une libération, "d'une minute à l'autre" , dit son avocat, Me Eric Dupond-Moretti. "D'ici 48 heures" , pondère son avocat camerounais. Thierry Michel Atangana, Français d'origine camerounaise, est emprisonné depuis 1997 - une détention "inadmissible" , avait jugé François Hollande en mai dernier.

Atangana, condamné pour des détournements publics qu'il a toujours nié, avait à nouveau été condamné à 20 ans de prison en 2012. Deux condamnations pour les mêmes faits, ses avocats parlaient de situation ubuesque.

Remise totale de peine

Finalement, Atangana va profiter d'un décret présidentiel signé hier, qui prévoit une remise totale de la peine restant à purger pour les personnes condamnées pour détournement de fonds publics et dont la détention a été supérieure à dix ans. Un décret sur mesure ?

Thierry Michel Atangana a été condamné, avec un ex-proche du président Biya, Titus Edzoa, pour le détournement de 1,1 milliards de francs CFA (1,6 million d'euros) et la tentative de détournement de 59,4 milliards de francs CFA (90 millions d'euros).