Ecoutes Sarkozy-Herzog : le bâtonnier de Paris saisit Hollande

Trois jours après les révélations du Monde sur la mise sur écoute de l'ancien président de la République et de son avocat, le bâtonnier de Paris, Pierre-Olivier Sur a annoncé ce lundi sur Europe 1 qu'il allait saisir le président de la République, "garant et gardien des libertés publiques".

(Benoit Tessier Reuters)

"ll s'agit de la
défense de nos libertés publiques et les libertés publiques, c'est
le secret professionnel chez l'avocat, le secret professionnel
chez le médecin, le secret professionnel 
chez le curé"  explique le bâtonnier de
Paris qui souhaite donc que le président de la République arbitre entre les
juges qui ont décidé de mettre sous écoute Nicolas Sarkozy et son avocat
et les
avocats qui contestent une violation du secret professionnel.

A LIRE AUSSI ►►►Affaire Sarkozy/Herzog : les écoutes sont-elles légales ?

"Les juges sont sortis de leur saisine"

Selon Le Monde, c'est en enquêtant sur un éventuel financement de la campagne de Sarkozy par Kadhafi que les juges sont
tombés sur cette affaire présumée de trafic Selon le bâtonnier,
"les juges sont sortis de leur saisine, et c'est cela qui nous
révolte".

Dès ce samedi, des
centaines d'avocats ont signé une pétition dénonçant des "atteintes
graves et répétées
" qui "menacent l'essence même de notre profession
d'avocat et son indépendance
". Et ils font part de leur inquiétude :
"Nous alertons les pouvoirs publics sur le danger pour la démocratie de telles
dérives et sur l'impérieuse nécessité de protéger le secret professionnel,
pilier de la profession d'avocat et sans lequel aucune défense 
ne peut s'exercer ".

Expertise à venir des téléphones de Me Herzog

Et ce lundi matin, un juge des libertés et de la détention a ordonné une expertise du téléphone professionnel et du matériel informatique de l'avocat de Nicolas Sarkozy, Thierry Herzog. Ils avaient été placés sous scellés après la perquisition de son cabinet.