Cet article date de plus de sept ans.

Les associations antiracistes s'attaquent à la 'quenelle'

SOS Racisme et la Licra vont poursuivre en justice les personnes qui ont exécuté ce geste exécuté dans des lieux symboliques.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un homme pose en faisant une "quenelle", geste politique et polémique popularisé par Dieudonné. (MAXPPP)

La 'quenelle' dans le collimateur de SOS Racisme et de la Licra. Les deux associations antiracistes ont annoncé, dimanche 5 janvier, qu'elles allaient poursuivre les auteurs de ce geste, lancé par Dieudonné, qui l'exécuteront dans des lieux symboliques.

Pour SOS Racisme toutes les "quenelles", effectuées dans des lieux où elles "ne laissent pas de doute" sur leur caractère antisémite, seront poursuivies, a détaillé l'avocat de l'association. "Nous poursuivrons la diffusion des images de 'quenelle' et leurs auteurs dès lors que le contexte ne laisse pas de doute sur le message et l'injure à l'encontre de la communauté juive", a expliqué Me Patrick Klugman. "On ne peut pas faire une 'quenelle' devant une synagogue ou un mémorial de la Shoah impunément", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, SOS Racisme va "étudier toutes les possibilités juridiques d'engager la responsabilité de ceux qui permettent à l'entreprise commerciale de Dieudonné de prospérer", notamment "les distributeurs de billets", dont la Fnac. Le 28 décembre, un porte-parole de l'enseigne culturelle avait déclaré à l'AFP que la Fnac ne faisait pas de promotion, mais qu'elle vendait les billets de spectacles. La chaîne assure qu'elle arrêtera la vente en cas d'interdiction des représentations.

Plainte de la Licra pour des "quenelles" devant la synagogue de Bordeaux

La Licra a quant à elle annoncé qu'elle allait porter plainte à Bordeaux pour des "quenelles" réalisées ces derniers mois devant la synagogue de Bordeaux et dont elle a eu récemment connaissance. La Licra dit avoir trouvé trace d'une demi-douzaine de photos.  L'association explique se joindre à une plainte déjà déposée la semaine dernière par l'Association Cultuelle Israélite de la Gironde.

L'humoriste Dieudonné, déjà condamné à de multiples reprises pour antisémitisme, doit entamer une tournée en France cette semaine. Mais le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, s'apprête à publier une circulaire pour demander aux préfets d'interdire les représentations quand ils le peuvent.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Dieudonné

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.