Dégradation de la tombe de Charles de Gaulle : un couple en garde à vue

En direct de Chaumont (Haute-Marne), Diane Schlienger revient sur la mise en garde à vue de deux suspects.

France 2

Deux personnes, suspectées dans l'affaire de la dégradation de la tombe du général de Gaulle samedi 27 mai, sont en garde à vue. Il s'agit d'un homme et d'une femme. Ils ont été interpellés hier, mardi 30 mai. "Ils sont en train d'être interrogés, ici, en garde à vue, à la gendarmerie de Chaumont. Et ce matin, les enquêteurs sont convaincus d'avoir mis la main sur l'auteur de la dégradation de la tombe et de sa complice", rapporte Diane Schlienger, devant la gendarmerie en Haute-Marne.

L'homme reconnu "grâce à l'avis de recherche"

"Le couple d'une trentaine d'années a été arrêté hier soir à son domicile à Chaumont, après trois jours d'enquête minutieuse", explique la journaliste de France 2. C'est un gendarme qui a reconnu l'homme grâce à l'avis de recherche qui avait été diffusé de partout, dans tous les commissariats et gendarmeries de la région. "Son visage correspondrait bien à l'homme qui a été aperçu sur les images de vidéosurveillance en train de détruire la croix", conclut la journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
La tombe du général de Gaulle, amputée de sa croix, le 28 mai 2017 à Colombey-les-Deux-Églises. 
La tombe du général de Gaulle, amputée de sa croix, le 28 mai 2017 à Colombey-les-Deux-Églises.  (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)