Christophe Alévêque, poursuivi pour injure par Zidane, relaxé

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Christophe Alévêque a été relaxé par le tribunal
correctionnel de Paris. Il était poursuivi pour injure par Zinedine Zidane. L’humoriste
avait déclaré que l’ancien footballeur était « un panneau publicitaire qui
a trois neurones (…) et qui profite de son image à outrance ». Il avait
ensuite poursuivi sa charge virulente sur France 2 en employant un langage plus
fleuri.

Lors de l’audience, en février dernier, Christophe Alévêque
avait expliqué que « l’humour ne va jamais trop loin (…) Je suis un
bouffon, j’ai critiqué aves mes mots quelque chose que j’ai trouvé vulgaire ».
De son côté l’avocat de Zinedine Zidane, Me Carlo Brusa, avait de son côté mis
en avant le fait que c’était la première fois que son client saisissait la
justice.

Les motivations du jugement ne seront pas connues avant
lundi.