Chirurgien de Grenoble : nouvelle plainte pour homicide involontaire

Une nouvelle plainte vient d'être déposée contre le chirurgien grenoblois, déjà mis en cause par de multiples patients qui l'accusent de mauvaises pratiques. Après des opérations injustifiées et des séquelles irréversibles, le parquet enquête désormais sur un homicide involontaire.

France 2

Ils dénoncent une opération injustifiée qui a coûté la vie à leur père, Noël Jacquier, 73 ans. En 2017, ce Grenoblois consulte un chirurgien, car il éprouve des difficultés à marcher. Le médecin décide d'opérer, mais dès la salle de réveil, l'état de santé du patient se dégrade. Près de deux mois plus tard, après de multiples complications, Noël Jacquier décède. Ses proches demandent alors trois expertises médicales privées. Selon eux, toutes démontrent que l'opération n'aurait jamais dû avoir lieu.

27 plaintes déposées

"Quelqu'un qui facture des soins qui ne sont pas justifiés, nous sommes sur de l'escroquerie. Lorsqu'on les facture sur des personnes vulnérables, l'escroquerie est aggravée", estime Me Hervé Gerbi, avocat de la famille Jacquier. De son côté, l'avocat du chirurgien affirme que les expertises commandées par la famille ne sont pas fiables. En tout, 27 plaintes ont été déposées contre le médecin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Edouard Bourgin, l\'avocat de trois patients, a décidé de saisir le procureur de Grenoble pour qu\'une \"vaste enquête soit menée sur ce médecin\".
Edouard Bourgin, l'avocat de trois patients, a décidé de saisir le procureur de Grenoble pour qu'une "vaste enquête soit menée sur ce médecin". (MARTIN BUREAU / AFP)