Cet article date de plus de dix ans.

Charles Taylor, l'ancien président du Liberia, jugé coupable de crimes de guerre et crimes contre l'humanité

Âgé 64 ans, il devient le premier ancien chef d'Etat africain condamné par une juridiction internationale, le Tribunal spécial pour la Sierra Leone. Il encourt la réclusion à perpétuité. Verdict le 30 mai prochain.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Un jugement historique. Charles Taylor était accusé de meurtres, viols, esclavage sexuel et enrôlement d'enfants soldats pendant la guerre en Sierra Leone, de 1991 à 2002. Un conflit qui a fait plus de 120.000 morts et des milliers de mutilés.

Le tribunal spécial pour la Sierre Leone l'a jugé coupable de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité. Il encourt la réclusion à perpétuité. Verdict le 30 mai.

L''ancien président du Liberia, de 1997 à 2003, était accusé d'avoir créé et mis en oeuvre un plan visant à obtenir le contrôle de la Sierra Leone, grâce à une campagne de terreur, dans le but d'exploiter ses diamants.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.