Brive : la justice refuse qu'un bébé ne soit prénommé "Griezmann Mbappé"

La décision a été rendue il y a quelques jours par un juge aux affaires familiales. L'enfant ne pourra pas s'appeler Griezmann Mbappé. 

La ville de Brive-la-Gaillarde.
La ville de Brive-la-Gaillarde. (CAPTURE D'ECRAN GOOGLE MAPS)

Un juge aux affaires familiales a décidé d'interdire aux parents d'un enfant né à Brive (Corrèze), au mois de novembre dernier, de le prénommer "Griezmann Mbappé", rapporte France Bleu Limousin. L'affaire avait eu un écho retentissant à l'automne dernier, quand le procureur de la République avait saisi le magistrat en estimant que porter ce prénom "était de nature à porter préjudice à cet enfant".

La justice a donc tranché, et l'enfant ne pourra pas s'appeler Griezmann Mbappé, du nom de deux stars de l'équipe de France de football, Kylian Mbappé et Antoine Griezmann.

Des prénoms retirés des registres de l'état civil

La décision a été rendue il y a quelques jours par un juge aux affaires familiales, indique France Bleu Limousin. Le magistrat avait été saisi par le procureur de la République, lui-même alerté par l'officier d'état civil de la ville de Brive interloqué par ces prénoms.

Le juge a donné raison au procureur, et décidé de la suppression des prénoms Griezmann et Mbappé sur les registres de l'état civil. En accord, semble-t-il, avec les parents, il a finalement été décidé de prénommer l'enfant "Dany Noé".

Mais, en dépit de cette décision de justice, l'acte de naissance du bébé portera toujours mention, en marge, de la volonté première de ses parents de l'appeler "Griezmann Mbappé".