Biens mal acquis : le procès d'une incroyable fortune

Le fils du président Guinée est jugé à Paris dans le cadre de l'affaire des biens mal acquis. Il est accusé de s'être constitué frauduleusement un patrimoine en France.

Voir la vidéo
FRANCE 2

En septembre 2011, la justice française avait saisi une toute petite partie des biens du fils du président de Guinée équatoriale à Paris. Ce jour-là, il y avait tellement de voitures de luxe dans le garage de Téodorin Obiang qu'il avait fallu trois immenses remorques. Aujourd'hui vice-président de Guinée équatoriale, Téodorin Obiang possédait également un hôtel particulier sur l'avenue Foch, une des plus coûteuses de Paris. Il a depuis été transformé en ambassade.

Corruption et blanchiment d'abus de biens sociaux

Selon plusieurs associations, ce patrimoine aurait été obtenu frauduleusement. Le procès des biens mal acquis s'ouvre ce lundi 2 janvier à Paris et le fils du président guinéen est accusé de corruption et de blanchiment d'abus de biens sociaux notamment. Téodorin Obiang, qui encourt 10 ans de prison, ne s'est pas présenté à l'audience et son avocat a demandé le report du procès. Verdict mercredi 4 janvier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Teodorin Nguema Obiang, fils du président de Guinée équatoriale Teodoro Obiang et vice-président du pays en charge de la sécurité et de la défense, arrive à la cathédrale de Malabo pour célébrer son 41e anniversaire, le 25 Juin, 2013. 
Teodorin Nguema Obiang, fils du président de Guinée équatoriale Teodoro Obiang et vice-président du pays en charge de la sécurité et de la défense, arrive à la cathédrale de Malabo pour célébrer son 41e anniversaire, le 25 Juin, 2013.  (JEROME LEROY / AFP)