Cet article date de plus de cinq ans.

Aveyron : l'autopsie de la conseillère agricole confirme qu'elle est "morte par noyade"

La jeune conseillère agricole décédée mercredi dans une ferme aveyronnaise est "morte par noyade", indique jeudi le procureur de la République de Rodez
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (L'exploitation agricole de Mayran en Aveyron, où la conseillère de la chambre d'agriculture est décédée mercredi © maxppp)

"L'autopsie pratiqué ce jeudi a confirmé la mort par noyade", a indiqué le procureur de la République de Rodez, Yves Delpérié. Le magistrat n'a pas donné plus de précisions, renvoyant au parquet de Montpellier désormais chargé du dossier, en l'absence de pôle d'instruction criminelle dans la préfecture de l'Aveyron. 

Le suspect interpellé mercredi a fait l'objet, ce jeudi, d'une expertise psychiatrique. Sa garde à vue a été prolongée jusqu'à vendredi matin. Il devrait être déféré à Montpellier en vue d'une possible mise en examen. Il s'agit d'un des deux frères gérant une exploitation familiale âgé de 47 ans. Il n'a donné "aucune raison de son geste" et ses "motivations sont extrêmement floues", avait précisé le procureur. 

Mercredi, tôt dans la matinée, la jeune technicienne de la chambre d'agriculture âgée de 26 ans, s'était rendue en mission sanitaire de routine dans une ferme laitière de Mayran, près de Rodez. Elle a alors été "agresséetraînée et tuée ", son corps jeté dans un étang d'eau glacé, avait indiqué le procureur de la République. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.