Cet article date de plus de cinq ans.

Attentats de Paris : appels à témoins contre deux nouveaux suspects émis par le parquet belge

Les polices française et belge s'intéressent à deux nouveaux suspects : deux hommes contrôlés avec de fausses identités à la frontière hongroise, en compagnie de Salah Abdeslam.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Avis de recherche : Soufiane KAYAL et Samir BOUZID © Police Fédérale belge)

Les deux suspects recherchés sont "dangereux et probablement armés", précise l'appel à témoin. Deux hommes, qui se présentent comme Soufiane Kayal et Samir Bouzid, ont voyagé en septembre en compagnie de l'un des principaux suspects des attentats du 13 novembre.

Le communiqué de la police belge précise que Salah Abdeslam s'est rendu à deux reprises en Hongrie au mois de septembre. Il a été contrôlé à la frontière austro-hongroise le 9 septembre, en compagnie des deux hommes, désormais recherchés, qui ont utilisé de fausses cartes d'identité belges.

►►► L'appel à témoins lancé par le parquet belge

L'une des ces cartes a servi à la location d'une maison à Auvelais, en Belgique, le 26 novembre. L'autre carte a été utilisée dans une agence de transfert d'argent, près de Bruxelles, quatre jours après les attentats. L'opération, filmée, a permis de transférer 750 euros à Hasna Ait Boulahcen, la cousine d'Abdelhamid Abaaoud. Tous deux sont décédés dans l'assaut du Raid à Saint-Denis le 18 novembre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.