Cet article date de plus de sept ans.

Agression d'un handicapé : les trois mineurs mis en examen

Les trois garçons de 14, 15 et 16 ans qui ont agressé dimanche un jeune handicapé près de Grenoble, ont été mis en examen ce mercredi pour "violences sur personne vulnérable en réunion" et pour "enregistrement et diffusion d'images de violence". Ils avaient en effet filmé la scène et postée sur les réseaux sociaux. 
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Autre)

L'agression avait été filmée dimanche à
Fontaine près de Grenoble et diffusée sur les réseaux sociaux créant l'indignation.
Non seulement parce que c'est une agression. Et plus encore, car les agresseurs -trois
mineurs-, se sont attaqués à un jeune handicapé.
 Ce mercredi, les trois garçons de 14, 15 ont été mis en examen pour "violences
sur personne vulnérable en réunion
" et pour "enregistrement et
diffusion d'images de violence
". Celui de 16 ans pour "complicité ".

Ils ont tous les trois été placés sous
contrôle judiciaire. Le mineur de 14 ans, qui a porté l'essentiel des coups, a
été placé en foyer. Les deux autres n'ont plus le droit de se voir et de sortir
de leurs maisons entre 20h et 7h du matin. Ils encourent cinq ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende.

Aspect "éducatif"

L'avocat du mineur de 15 ans, Me Arnaud Lévy-Soussan, espère "que leur mise en examen va permettre qu'on engage un travail de réflexion pour leur faire comprendre la gravité des actes qu'ils ont commis ". Il a indiqué que les parents de son client était "soulagés" que la justice privilégie "l'aspect éducatif à l'aspect répressif ".

Ce mercredi, la ministre chargée des Personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti, était en Isère pour rendre visite au personnel de l'établissement où est scolarisée la victime. "C'est inacceptable qu'on se prévale de faits comme celui-la, qu'on en fasse des moments de gloire parce qu'on brutalise un collègue en situation de handicap ", a déclaré la ministre à la presse.

A RELIRE ►►► Agression d'un handicapé : "Une bêtise d'ado" selon le procureur

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.