Cet article date de plus de cinq ans.

Affaire Aurélie Fouquet : pas de réponse et du "mépris"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Affaire Aurélie Fouquet : pas de réponse et du "mépris"
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Neuf accusés comparaissent depuis mardi 1er mars pour le meurtre de la policière municipale Aurélie Fouquet, en 2010.

La mère d'Aurélie Fouquet a rassemblé tout son courage mardi 1er mars pour ce premier face à face avec les assassins présumés de sa fille. Après quatre heures d'audience, elle sort choquée par l'attitude des neuf accusés, en particulier celle de Redoine Faïd.

Fusillade en plein jour

"C'est quelqu'un d'arrogant, qui m'a regardé avec du mépris. Je suis impressionnée, je ne pensais pas qu'un individu pouvait réagir comme cela", a déclaré Élisabeth Fouquet. Aurélie Fouquet avait 26 ans et était maman d'un petit garçon aujourd'hui âgé de sept ans. Le 20 mai 2010, des malfaiteurs envisagent de braquer un fourgon blindé entre Créteil et Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne). Mais le braquage échoue et à l'issue d'une course poursuite et d'échanges de tirs en plein jour, Aurélie Fouquet est touchée en pleine tête.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.