Cet article date de plus de huit ans.

A Amiens, deux hommes mis en examen pour tentative d'assassinat de policiers

Ils sont soupçonnés de leur avoir tiré dessus lors des violences urbaines de l'été 2012 à Amiens-Nord.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des camions de police, à Amiens, le 15 août 2012. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Rebondissement dans l'enquête sur les violences urbaines de l'été 2012 à Amiens-Nord. Deux hommes gardés à vue ont été mis en examen pour tentative d'assassinat, vendredi 28 juin, dix mois après les faits.

"Huit personnes déférées jeudi ont toutes été mises en examen, dont deux pour tentative d'assassinat et association de malfaiteurs", a annoncé le procureur de la République d'Amiens. Il a salué une "percée" dans l'enquête et assuré avoir "des indices sérieux contre ces deux individus d'une trentaine d'années". Les deux hommes ont été déférés devant le juge dans la nuit de jeudi à vendredi. Un seul a été mis en détention, l'autre a été placé sous contrôle judiciaire. Pour expliquer cette différence, une source proche de l'enquête a rappelé qu'un juge tranchait "en fonction de la qualité des preuves" dans chaque cas qui lui est soumis.

Dix-sept policiers blessés

Le 12 août, une intervention de police à proximité d'une cérémonie en hommage à un jeune homme tué en scooter avait déclenché de violents affrontements la nuit suivante. Dix-sept policiers avaient été blessés, certains par arme à feu, lors de heurts avec une centaine de jeunes du quartier d'Amiens-Nord.

Même si plusieurs vagues d'interpellations ont eu lieu, notamment en mars et en mai, elles ne concernaient jusqu'ici que d'autres aspects de l'enquête. Parmi les armes utilisées contre les policiers, un fusil avait été retrouvé dans un bois. Un homme de 21 ans, dont l'ADN avait été relevé sur une cartouche découverte sur les lieux des émeutes et tirée par ce fusil, a été mis en examen pour complicité de tentative d'assassinat le 11 octobre. La seconde arme, un fusil de chasse retrouvé en mars, est également en possession des enquêteurs.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.