Les accidents de chasse ont fait huit morts depuis le début de la saison, selon la secrétaire d'Etat à la Transition écologique

En 2018, l'Office national de la chasse et la faune sauvage avant dénombré 131 accidents, dont sept mortels.

Huit personnes ont été tuées depuis le début de la saison de la chasse en 2019. (Photo d\'illustration)
Huit personnes ont été tuées depuis le début de la saison de la chasse en 2019. (Photo d'illustration) (MAXPPP)

Huit personnes ont été tuées depuis l'ouverture de la saison de la chasse, a annoncé la secrétaire d'Etat à la Transition écologique Emmanuelle Wargon, mardi 26 novembre. Dans un courrier au président de la Fédération nationale des chasseurs, elle demande "une réaction déterminée du monde cynégétique".

Un accident, survenu samedi dans les Ardennes, "porte à huit le nombre de décès lors d'accidents de chasse", constate Emmanuelle Wargon, alors que la saison a ouvert entre fin août et fin septembre, selon les régions. "Ce nombre est supérieur au bilan total de la saison précédente, alors même que la saison en cours est loin d'être terminée", poursuit-elle dans un courrier envoyé au président de la Fédération nationale de la chasse, Willy Schraen. 

131 accidents en 2018

Lors de la saison précédente, 131 accidents ont été recensés, dont sept mortels, selon l'Office national de la chasse et la faune sauvage (ONCFS), qui pointait l'impact de la chasse au grand gibier et des battues. Emmanuelle Wargon demande "un état d'avancement de la mise en œuvre par le monde cynégétique des mesures de sécurité introduite par la loi".

Cette loi de juillet 2018 comprend une série de mesures, parmi lesquelles l'obligation de signaler les "actions collectives de chasse à tir", le port du gilet fluorescent ou encore une remise à niveau tous les dix ans "par une formation aux règles de sécurité".