Harcèlement : à quoi va ressembler le bouton d’appel sur Instagram et TikTok ?

Pour aider les jeunes victimes de harcèlement sur les réseaux sociaux, Instagram et TikTok ont décidé de faciliter l’appel vers le 3018, le numéro national d'aide aux victimes des violences numériques. Un bouton d’appel anti-harcèlement va être déployé prochainement.
Article rédigé par France Info - Aurore Richard
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
Ce bouton d'appel sera disponible sur Instagram et Messenger. Sur TikTok, ce sera un lien vers le site du 3018. (THOMAS TRUTSCHEL / PHOTOTHEK)

À l’occasion de la journée nationale de la lutte contre le harcèlement scolaire, la secrétaire d’État à l’Enfance, Charlotte Caubel a dévoilé jeudi 9 novembre sur France Bleu Isère un nouvel outil bientôt disponible sur les réseaux sociaux, notamment sur TikTok, Instagram et Messenger : un bouton d’appel anti-harcèlement.

Actuellement, si un jeune est intimidé ou harcelé sur les réseaux sociaux, il peut effectuer un signalement au 3018. Il lui est alors proposé de bloquer le compte de la personne qui le harcèle ou de mettre la discussion en sourdine. De son côté, le réseau social va, lui, examiner le signalement.

La nouveauté, c’est donc qu’au moment où un signalement sera fait, depuis Instagram par exemple, une fenêtre va apparaître directement dans l'appli pour proposer à l’utilisateur un soutien psychologique. Ce sera matérialisé par un bouton d’appel vers le 3018, le numéro national d’aide aux victimes des violences numériques.

En appuyant sur ce bouton, les adolescents sont directement mis en ligne avec des professionnels de l'association e-Enfance. (SERVICE PRESSE INSTAGRAM)

En appuyant dessus, l’adolescent sera directement mis en relation avec un professionnel de l’association e-Enfance, comme un écoutant, un psychologue ou un juriste. Ils sont disponibles tous les jours de 9 heures à 23 heures. Sur la plateforme TikTok, ce sera légèrement différent, ce ne sera pas un bouton d’appel mais un lien vers le site du 3018.

Pouvoir appeler le 3018, avec un bouton d’appel direct, sans sortir de l’application, est un outil efficace selon e-Enfance. "Nous demandions un bouton de sécurité depuis des années, nous l'avons aussi demandé au niveau européen, souligne Justine Atlan, directrice générale de l’association. Cela a pris un peu de temps à être compris mais nous sommes satisfaits qu'un accès direct ait été intégré".

 Le groupe Meta, à qui appartiennent Instagram et Messenger, indique que ce bouton d’appel anti-harcèlement sera progressivement déployé dans les prochaines semaines en France. C’est le premier pays à pouvoir bénéficier de cette fonctionnalité.


Pour signaler toute situation de harcèlement ou de cyberharcèlement, que vous soyez victime ou témoin, il existe un numéro de téléphone gratuit, anonyme et confidentiel : le 3018, joignable 7 jours sur 7, de 9 heures à 23 heures, ainsi qu'une application. D'autres informations sont également disponibles sur le site du ministère de l'Education nationale.

Si vous avez besoin d'aide, si vous êtes inquiet ou si vous êtes confronté au suicide d'un membre de votre entourage, il existe des services d'écoute anonymes. Le 3114, numéro national de prévention du suicide, est joignable 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. D'autres informations sont également disponibles sur le site du ministère de la Santé et de la Prévention.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.