Violences sexuelles dans le sport : le président de la Fédération française des sports de glace convoqué lundi par la ministre des Sports

La réunion entre Roxana Maracineanu et Didier Gailhaguet doit avoir lieu lundi, alors que plusieurs anciennes patineuses accusent d'anciens entraîneurs d'agressions sexuelles et de viols.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Didier Gailhaguet, le président de la Fédération des sports de glaces, au ministère des Sports à Paris, le 14 avril 2011 (photo d'illustration). (MIGUEL MEDINA / AFP)

C'est l'heure des explications pour Didier Gailhaguet. Le président de la Fédération française des sports de glace est convoqué lundi 3 février par Roxana Maracineanu, la ministre des Sports, après les accusations d’agressions sexuelles et de viols par plusieurs anciennes patineuses de haut niveau révélées mercredi 29 janvier par L’Equipe (article sur abonnement). Les accusations concernent d’anciens entraîneurs devenus des figures du patinage artistique.

>> Violences sexuelles dans le sport : des "témoignages quasi quotidiens" déplore une association de victimes

Sarah Abitbol fait partie des patineuses qui acceptent de témoigner à visage découvert. Dans son livre Un si long silence (Plon), elle accuse son ancien entraîneur Gilles Beyer de viol et d'agressions sexuelles entre 1990 et 1992, alors qu'elle avait 15 à 17 ans. "C'était un cauchemar", a expliqué jeudi 30 janvier sur France Inter la patineuse qui a été dix fois championne de France et médaillée de bronze aux Championnats du monde en couples en 2000.

De nombreuses questions

Pour l'instant, Didier Gailhaguet ne s'est toujours pas exprimé. Une stratégie du silence qui dure depuis plusieurs semaines mais le président de la Fédération des sports de glace va devoir sortir de sa réserve lundi face là la ministre des Sports.

Les questions seront nombreuses pour cet homme qui tient les rênes de la fédération depuis plus de 20 ans, sauf de 2004 à 2007. Une période pendant laquelle Didier Gailhaguet avait été suspendu après des accusations de pression sur une juge pendant les Jeux olympiques de Salt Lake City de 2002.

Parmi ces questions : pourquoi Gilles Beyer, l'entraîneur mis en cause par Sarah Abitbol, est-il resté dans le giron de la fédération ? Le ministère des Sports avait pourtant recommandé son éloignement. Pourquoi la Fédération n'a-t-elle pas réagi après la condamnation en 2003 d'un entraîneur à dix ans de prison pour plusieurs viols ? L'une de ses accusatrices, l'ancienne patineuse Anne-Line Rolland, témoigne dans une vidéo de l'Obs. Elle y dénonce la passivité de Didier Gailhaguet : "personne ne m'a soutenu, pas un coup de fil du président"

Un silence devenu incompréhensible

Roxana Maracineanu n'a pas de mots assez durs, évoquant un "réseau qui n'a jamais rien dit et qui accepte en sous-main des choses inacceptables" dans un entretien à L’Equipe. Des mots durs pour dénoncer un système incarné par Didier Gailhaguet. L’ancien champion de France au milieu des années 1970 est maintenant sous pression. Aujourd'hui âgé de 66 ans, il avait écrit il y a 40 ans un livre intitulé Les secrets du patinage. Un titre qui résonne étrangement au vu des révélations de ces derniers jours.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.