VIDEO. "Il n'y a pas d'inceste consenti, monsieur le ministre" : lettre ouverte de Christine Angot à Éric Dupond-Moretti

Christine Angot a réagi aux annonces d'Éric Dupond-Moretti sur la volonté de passer le seuil de non-consentement à 18 ans. Voici sa déclaration.

BRUT

"Vous avez dit au sujet de l'inceste : "Nous souhaitons le seuil de 18 ans, personne ne pourra dire, si la victime a 17 ans, elle était, ou il était d'accord." Des associations, des pétitions, des personnalités disent : "En matière de viol sur sur mineur, impossibilité du consentement avant 15 ans, et en matière d'inceste, impossibilité du consentement avant 18 ans. Cela signifie-t-il, si la loi devait reprendre ces termes, qu'il sera possible de consentir à un inceste après 18 ans ?" Dans une lettre ouverte, Christine Angot s'est adressée directement Éric Dupond-Moretti, en réponse aux mesures qu'il avait annoncées le dimanche 14 février 2021.

"Moi, en tout cas, je ne pensais pas vivre un jour dans un pays qui, à son insu sans doute, de bonne foi j'en suis sûre, avec des intentions louables, en voulant bien faire, et en assurant la protection des mineurs, se retrouverait à légitimer l'inceste. Ça, je ne pensais pas le vivre un jour", a-t-elle lancé. Selon elle, si ce passage du seuil de non-consentement à 18 ans venait à passer, cela "provoquerait le désespoir des victimes quel que soit leur âge".

VIDEO. \"Il n\'y a pas d\'inceste consenti, monsieur le Ministre\" : Lettre ouverte de Christine Angot à Éric Dupond-Moretti
VIDEO. "Il n'y a pas d'inceste consenti, monsieur le Ministre" : Lettre ouverte de Christine Angot à Éric Dupond-Moretti (BRUT)