Le sexisme en politique, un phénomène encore solidement ancré

Publié Mis à jour
Le sexisme en politique, un phénomène encore solidement ancré
FRANCEINFO
Article rédigé par
P. Loison - franceinfo
France Télévisions

Invitée du 23h de franceinfo, Mathilde Viot, cofondatrice de l'Observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique, témoigne de son expérience du sexisme en politique et des réflexes de solidarité entre hommes face aux accusations de violences sexuelles.

Mathilde Viot, cofondatrice de l'Observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique, raconte son expérience du monde politique et des violences sexuelles qu'y subissent les femmes. Auteure d'un livre sur le sujet, elle explique s'attaquer à "l'archétype qui est promu dans le monde politique. Cet archétype réunit trois critères, pour être valorisé comme une personnalité politique influente : il faut être un homme, en général. Très souvent, il faut être bourgeois et, la plupart du temps, il faut être une personne blanche", détaille-t-elle, expliquant que les personnes ne répondant pas à ces critères sont généralement évincées.

Des mécanismes de solidarité entre hommes en cas d'accusation

Sur la question du sexisme en politique, Mathilde Viot raconte avoir observé qu'une solidarité entre hommes se constitue, "qui peut être aussi inter-partisane, dès lors qu'un homme est attaqué. Par exemple, c'est ce qu'on a vu [...] lorsque Nicolas Hulot était mis en cause. L'ensemble des hommes de la classe politique, tous partis confondus, sont montés au créneau pour sa défense". Des mécanismes qu'elle souhaite interroger et mettre à mal.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.