Affaire Adèle Haenel : le réalisateur Christophe Ruggia mis en examen pour "agressions sexuelles sur mineur de 15 ans"

Le réalisateur a été placé sous contrôle judiciaire et a interdiction de rencontrer la victime. 

Le réalisateur Christophe Ruggia sur le tournage de \"La Tourmente\" en 2010.
Le réalisateur Christophe Ruggia sur le tournage de "La Tourmente" en 2010. (SERGE GUEROULT / MAXPPP)

Dans l'affaire Adèle Haenel, Christophe Ruggia a été mis en examen jeudi 16 janvier pour "agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité sur la victime", a appris franceinfo auprès du parquet de Paris et des avocats, confirmant une information de BFMTV. Le réalisateur a été placé sous controle judiciaire avec interdiction de rencontrer sa victime présumée, l'actrice Adèle Haenel. Ce contrôle judiciaire est également assorti d'une obligation de soins et une obligation de prévenir le juge des déplacements en dehors du territoire 

Une confrontation avec Adèle Haenel pendant la garde à vue

Durant sa garde à vue qui a débuté mardi et qui s'est achevée ce jeudi avec l'ouverture d'une information judiciaire, Christophe Ruggia a été brièvement confronté à Adèle Haenel, a appris franceinfo de sources concordantes. L'actrice avait finalement déposé plainte après avoir révélé dans la presse des "attouchements" et de "harcèlement sexuel" lorsqu'elle était âgée de 12 à 15 ans. Entendue par les enquêteurs le 26 novembre et le 2 décembre, elle a expliqué que ce sont "les dénégations publiques" de Christophe Ruggia qui l'ont "déterminée à obtenir judiciairement la reconnaissance de son statut de victime".

Une enquête a été ouverte des chefs d'"agressions sexuelles sur mineure de 15 ans par personne ayant autorité" et de "harcèlement sexuel". Le cinéaste de 55 ans avait d'abord nié toute agression, reconnaissant cependant avoir "commis l'erreur de jouer les pygmalions". Il a demandé pardon à l'actrice avant de contre-attaquer dans les pages de Marianne (article payant), affirmant que l'actrice se vengeait parce qu'il lui avait refusé un film.