Le parquet de Paris annonce l'ouverture d'une enquête contre l'ancien ministre Pierre Joxe, visé par une plainte pour agression et harcèlement sexuels

La plainte a été déposée mardi, a confirmé auprès de franceinfo le parquet de Paris. Interrogé par "Le Monde", l'ancien ministre de l'Intérieur et de la Défense nie ces accusations. 

L\'avocat au barreau de Paris et ancien ministre Pierre Joxe, lors de l\'assemblée générale du Conseil national des barreaux (CNB), le 5 octobre 2012 à Paris. 
L'avocat au barreau de Paris et ancien ministre Pierre Joxe, lors de l'assemblée générale du Conseil national des barreaux (CNB), le 5 octobre 2012 à Paris.  (JACQUES DEMARTHON / AFP)

Le parquet de Paris a annoncé, mercredi 13 novembre, avoir ouvert une enquête pour examiner la plainte pour agression et harcèlement sexuels qui vise l'ancien ministre socialiste Pierre Joxe. Cette plainte, déposée la veille selon le parquet, vise des faits s'étant produits entre avril et juin 2018, d'après une source proche du dossier. 

La plaignante est, d'après Le Monde, une femme haïtienne ayant travaillé comme assistante de vie auprès de l'épouse de Pierre Joxe, malade et morte en janvier dernier. Selon le quotidien, elle accuse celui qui est aujourd'hui avocat au barreau de Paris, d'"assauts offensants" et "d'attouchements à caractère sexuel". L'avocat aurait également embrassé de force l'assistante de vie de son épouse, poursuit le journal, s'appuyant sur sa plainte. 

"Je ne me suis jamais livré à ce genre de choses"

Âgé de 84 ans, Pierre Joxe, ex-ministre de l'Intérieur et de la Défense de François Mitterrand, nie strictement ces accusations. "Je ne me suis jamais livré à ce genre de choses sur personne contre sa volonté", affirme-t-il au Monde. "Cela n’atteint ni ma tranquillité ni ma paisibilité, parce que je sais ce qui s’est passé, et ce qui ne s’est pas passé." 

Ce n'est pas la première fois qu'une femme accuse l'avocat pour ce type de faits. Peu après les débuts du mouvement #MeToo, à l'automne 2017, l'écrivaine Ariane Fornia, fille de l'ancien ministre Eric Besson, avait également accusé Pierre Joxe d'agression sexuelle, en 2010, lorsqu'elle était âgée de 20 ans.

Pierre Joxe a également contesté ces accusations et attaqué Ariane Fornia – Alexandra Besson de son vrai nom – en diffamation. Une plainte qui sera jugée lundi 18 novembre devant le tribunal de Paris. L'écrivaine n'avait, elle, pas saisi la justice, les faits pour lesquels elle accusait Pierre Joxe étant prescrits.