Cet article date de plus de cinq ans.

Hôpital : sexisme au quotidien

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Hôpital : sexisme au quotidien
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Un questionnaire en ligne lancé auprès de 30 000 jeunes par l'intersyndicale des internes en médecine fait tomber le tabou du harcèlement chez les médecins.

Internes dans un hôpital francilien, Sarah et son compagnon, qui témoignent à visage caché, ont longtemps entendu des mots et subi des comportements déplacés : "Un chef me demande de lui montrer le trajet d'une racine nerveuse. Et lui, pendant que je faisais ça, faisait des bruits : 'mmmm', 'ouuuh'", relate Sarah. C'est un tabou que les jeunes médecins veulent briser.

Un interne sur 10 affirme avoir été harcelé sexuellement

Sur 3 000 internes qui ont répondu à un questionnaire de leur syndicat, près de un sur 10 affirme avoir été harcelé sexuellement, six sur 10 ont été exposés au sexisme ordinaire. Gestes déplacés, blagues graveleuses... Leurs auteurs sont, une fois sur deux, des médecins. "Mon chef m'appelle ma petite chienne". "Normal qu'on t'ait pris ton patient, t'es blonde avec des gros seins." "Tu as déjà titillé des prostates toi ?" Ce comportement, certains médecins l'assument sans complexes au nom de l'humour carabin : "Pour moi, c'est pas du harcèlement, ça fait rire tout le monde, ça détend tout le monde. C'est un peu notre échappatoire aussi. Non non, c'est de la rigolade", témoignait un médecin sur Europe 1 le 25 octobre dernier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.