Etats-Unis : James Franco visé par une plainte pour "exploitation sexuelle"

Deux femmes accusent le comédien d'avoir utilisé son école de théâtre pour obtenir des faveurs sexuelles.

Le comédien James Franco, le 7 janvier 2018 à Los Angeles.
Le comédien James Franco, le 7 janvier 2018 à Los Angeles. (MARIO ANZUONI / REUTERS)

James Franco de nouveau accusé. Deux femmes ont intenté une action en justice pour "exploitation sexuelle" à l'encontre du comédien américain, jeudi 3 octobre, devant la Cour supérieure du comté de Los Angeles, rapporte le New York Times (en anglais). 

Dans leur plainte, les deux femmes reprochent à l'acteur et à deux de ses associés d'avoir utilisé leur école de théâtre Studio 4, désormais fermée, pour leur faire tourner des scènes de sexe en échange de promesses de rôles potentiels dans de futurs films. Elles assurent également dans leur action en justice que les étudiantes "jeunes et inexpérimentées (…) subissaient régulièrement des pressions pour se livrer à des actes sexuels simulés qui allaient bien au-delà des normes de l'industrie".

Le comédien dénonce une "plainte calomnieuse"

A la suite d'une master class dirigée par James Franco, l'une des plaignantes a indiqué s'être vu proposer un rôle dans un film indépendant réalisé par le comédien, dans lequel se trouvaient de nombreuses scènes de sexe. 

Dans un communiqué, l'avocat de James Franco a déclaré que son client niait catégoriquement les faits. "Non seulement James se défendra pleinement, mais il demandera également des dommages-intérêts aux plaignantes et à leurs avocats pour avoir déposé cette plainte calomnieuse", a-t-il précisé.

Le comédien, star de la série The Deuce, a déjà été accusé en 2018 d'agressions sexuelles par cinq femmes, dont l'une des actuelles plaignantes. A l'époque, son avocat avait déjà réfuté les allégations.