Damien Abad accusé de viols : le ministre ne veut pas démissionner

Publié
Damien Abad accusé de viols : le ministre ne veut pas démissionner
France 3
Article rédigé par
J. Nény, France 3 Lyon, T. Dorseuil - France 3
France Télévisions

En déplacement dans sa circonscription de l’Ain, lundi 23 mai, Damien Abad a affirmé qu’il ne démissionnerait pas de son nouveau poste de ministre des Solidarités. Ses administrés sont partagés sur la question… 

Lundi 23 mai au soir, c’est chez lui, dans l’Ain, que Damien Abad a choisi de prendre la parole pour la première fois depuis le début de l’affaire. "Je le répète avec fermeté, je n’ai jamais violé une seule femme de ma vie. Vous comprendrez qu’aborder ces sujets publiquement est extrêmement douloureux pour moi", a commenté le ministre des Solidarités. "Un homme innocent doit-il démissionner ?", a-t-il interrogé, avant de répondre : "Je ne crois pas."

Un objectif : les législatives 

Damien Abad veut désormais se concentrer sur sa réélection aux législatives des 12 et 19 juin prochains. Dans la 5e circonscription de l’Ain, l’ex-député LR est désormais candidat pour la majorité présidentielle. "Ça aura forcément un impact [sur l’élection]. Le gouvernement doit prendre des mesures à la hauteur des faits reprochés", estime un administré. Une autre "préfère laisser la justice faire son travail". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.